AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

 Mourir aurait été une autre alternative [pv Derek]

avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 21/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau Départ
Jillian Kayser





MessageSujet: Mourir aurait été une autre alternative [pv Derek]   
Mer 16 Nov - 1:18
Mourir aurait été une autre alternative
Cela faisait maintenant quelques minutes que le taxi était parti laissant l'adolescent face au grand portail de fer de ce qui allait être son nouveau domicile. Il suffisait d'un seul pas. Un seul pas en avant était suffisant pour le dépasser. Mais ce geste, simple, reviendrait à accepter son sort et Jillian n'était pas encore prêt. Mais à y réfléchir, il ne le serait certainement jamais, et il n'allait pas rester éternellement planté là à ne rien faire.

Le vent caressa doucement les cheveux blonds presque platines du garçon qui ferma les yeux pour inspirer profondément, en tentant de se convaincre que tout n'était qu'un cauchemar, qu'il allait finir par se réveiller et qu'au moment où il ouvrirait les yeux, il se retrouverait dans son lit entouré de la dizaine de coussin dont il avait besoin pour dormir. Mais c'était inutile. La brise, froide, lui rappela à nouveau qu'il n'était pas dans son lit mais bien à l'extérieur, à des milliers de kilomètres de son domicile.

Jillian grimaça avant de rouvrir les yeux pour les baisser vers ses nombreux bagages, remplis d'affaires, certainement stupides, pour certains, mais qui allaient lui être indispensables, à lui, pour se sentir un peu comme chez lui et pouvoir surmonter ce changement extrême.
Il empoigna ses bagages pour finalement s'avancer en direction de l'académie. Oui, c'est ce qu'il pensait avoir fait, mais en réalité il n'avait pas bougé. Il s'était simplement imaginé le faire et le réalisme de ce simple geste sembla littéralement le coller au sol. Jillian ne pouvait plus bouger aucun membre. Les épaules relevées, le regard écarquillé mais vide, il serrait la poignée de l'une de ses valises au point qu'il aurait pu déchirer le cuir de celle-ci.  Sa respiration se coupa, ses mains se mirent à trembler, son cœur semblait vouloir sortir de sa poitrine. Loin de chez lui il n'aurait plus aucun endroit où se réfugier si ça devait mal se passer avec les élèves et jusqu'ici, ça s'était toujours mal passé avec les élèves, bien qu'il passait son temps à tenter d'être invisible aux yeux de tous l'année précédente, il s'agissait d'un effort quotidien dont il ne pouvait être libéré qu'une fois rentré à la maison. Mais là, là ce serait différent. L'internat l'obligerait à partager sa chambre avec un autre garçon. Voir pire, une fille. Les larmes lui montèrent aux yeux, il était prêt à fuir en courant mais son corps lui l'en empêchait jusqu'à ce qu'une rafale lui arrive dans le dos et le décolle du sol pour le pousser vers la grille. Jillian tenta de s'arrêter en vain jusqu'à ce que le vent se calme. Il se tourna un court instant pour regarder en arrière, avant de finalement empoigner l'intégralité de ses bagages pour avancer en direction de l’académie, comme si le vent lui avait donné la force d'avancer.


Un pas, puis deux, puis trois. Plus il avançait plus l'énorme bâtiment principal de l’institution s'agrandissait. Un courant électrique parcouru son échine alors que ses épaules et ses bras se faisaient douloureux à force de porter ses affaires dont le poids semblait vouloir lui arracher les membres. De plus, il n'avait absolument aucune idée de l'endroit où il devait aller, vers où il devait se diriger. La brochure que son père lui avait donné ne disait rien et il n'avait aucune idée de l'endroit où il avait bien pu mettre son dossier d'inscription.
Après plusieurs secondes à regarder autour de lui, l'adolescent finit par trouver un panneau avec le plan de l’académie. L'espace étant réellement gigantesque, il était très difficile pour lui de s'orienter, n'ayant jamais eu à se débrouiller réellement seul jusqu'ici. Ses mains tremblaient encore alors qu'il tournait sur lui même pour essayer de se repérer.

Les élèves de l’académie se mirent tout à coup à sortir les uns après les autres et plus il y avait de monde, moins le nouvel arrivant se sentait à l'aise étant légèrement agoraphobe sur les bords. Il sentit sa gorge se serrer un peu plus. Il fallait qu'il demande de l'aide, mais il en était absolument incapable. Il eut l'impression pendant un instant que tout l’environnement se mettait à tourner autour de lui, et chaque fois qu'un regard se posait sur lui, au lieu d'aller demander son chemin il détournait les yeux comme pour oublier leur existence. L'année allait être extrêmement dure pour lui et il était bien mal parti, au point qu'il se prit à se demander s'il n'aurait pas mieux valu qu'il meurt plutôt que de se retrouver coincé ici.
 

Mourir aurait été une autre alternative [pv Derek]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» RÉUNION AU SOMMET DE L'OPPOSITION HAITIENNE POUR UNE AUTRE ALTERNATIVE
» Renaud va t-il mourir?
» Tiens ça m'aurait étonnée !
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !
» HELP IL DOIT MOURIR DEMAIN YORK 14 ANS 1/2 FOURRIERE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Akademie Alsbach ::  :: A l'extérieur :: Portail de Akademie Alsbach-