AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

 Liam Spencer

avatar
Messages : 204
Date d'inscription : 18/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur
Liam graph
Liam Spencer





MessageSujet: Liam Spencer   
Mar 23 Aoû - 6:24
Liam Spencer
Nom de famille ; Spencer
Prénom ; Liam
Surnom ; Liamou ~ Nan ! En vérité les gens ne le surnomment pas vraiment comme son nom est court. C'est généralement « p'tit con » <3
Orientation sexuelle ; Homosexuel
Âge et date de naissance ; 2 février, 16 ans
Origine ; Californie, États-Unis
Groupe ; Nouveau Départ


physique
Lorsqu’il se regarde dans un miroir, il a souvent les yeux un peu vagues, automatique devant ces derniers. Il n’y porte plus attention, et pourtant, parfois il prend la peine de s’y arrêter, pour sourire à son reflet, prétentieux peut-être, mais quel adolescent ne l’a jamais fait ? Lui qui, de plus, est une personne naturellement très souriante. Il gratifie des dizaines de personnes de son rire contagieux chaque jour, de son sourire amical, de ses petites mimiques si adorables. C’est dans ces moments-là qu’il donne l’impression d’être réellement un enfant, et pas cet adolescent vulgaire qu’il est le restant du temps. Lorsqu’il sourit et rit ainsi, ses yeux grisonnants, presque verts se ferment un peu, et brillent d’une joie enfantine. Et quand il cesse de rire, il garde toujours une mimique au visage, une moue vaguement moqueuse, une légère courbe à ses lèvres fines et rosées qui lui donne l’air de se foutre de votre gueule. Peut-être l’a-t-il fait trop souvent qu’elle en est devenue naturelle ? Il la remarque, parfois, en fixant son reflet, et elle ne lui déplait pas. Contrairement à autres choses chez lui qui sont loin de lui plaire ; Il a 16 ans, mais rien de l’homme qu’il devrait devenir. Encore ce visage féminin, de longs cils châtains rendant son regard doux, et ce corps si frêle… Il aimerait être un homme, le devenir oui, fort et fier, mais il n’est que cet enfant et cultive sans le savoir sa féminité, n’y pouvant rien. Elle le rend populaire, car c’est ce qu’ils aiment. Il n’arrivait donc pas à totalement détester ce corps faible qu’on lui avait affligé. Il avait assez peu de respect pour ce dernier pour se prostituer, mais trop pour se faire du mal, trop pour toutes ces choses. Les autres lui faisaient le mal qu’il ne pouvait s’infliger, et ça lui suffisait. Le torse fin couvert de marques, la peau blanche à certains endroits rougis à vie. Mais il n’en a que faire de tout cela. Devant son miroir, il les évite simplement du regard. Il préfère s’attarder sur son visage, et finalement sur ses cheveux noirs qu’il peignera de toutes sortes de façons. La couleur, dieu seul sait comment elle sera le lendemain. Il aime le changement, mais à la base il était aussi blond qu’un ange. Pour le moment, il garde chaque côté rasé, et laisse les cheveux mi-longs retomber sur le côté droit ainsi que sur son visage. Un look légèrement punk, si l'on peut dire, qui s’accorde à merveille avec ses vêtements, et tous ses piercings. Il en a un peu partout aux oreilles, un au bord de l’œil droit, la lèvre du même côté, un anneau au téton et une petite bille à la langue. Après tout ça, l’ange a un peu perdu ses ailes ; Heureusement qu’il les a de tatouées dans le haut du dos. Deux petites ailes noires, au niveau de ses omoplates. Il complète le tout avec un scorpion au design léger sur son cou. En résumé, c’est à peu près ce que l’Américain laisse voir. Un ange vulgaire et sexy, dans ses slims moulant. Un enfant qui aime un peu trop la provoc’.


psychologique
Décrire Liam... C'est décrire un univers. Complexe, immense et qui s'y risque s'y perd. Il n’est pourtant qu’un simple adolescent, rien de plus rien de moins qu’un garçon qui aimerait déjà être un homme et qui joue un peu trop avec le feu. Pourtant, c’est toujours moins simple qu’il n’y parait, avec Liam. Premièrement, de surface on reconnait bien sa première qualité que d’être sympathique. Il aime les gens, et généralement les gens l’aiment. Les fêtes, les coups foireux, ou quoi que ce soit du genre, il en fait toujours partie. Dès qu’on sait passer au-delà de son apparence, on découvre un sourire radieux, et une personnalité éclatante. Un rassembleur, comme un dit. Par contre, bien qu’il puisse parler à de parfaits inconnus comme s’il les connaissait depuis longtemps, il n’est pas assez naïf pour les considérer comme de vrais amis. Il n’en aura qu’un seul, et mettra du temps à lui faire confiance, car il est quelqu’un de méfiant, malgré les apparences. Il sait trop bien que le monde est mauvais et ne se laissera pas embobiner par n’importe qui. Outre cela, il est quelqu’un de plutôt fêtard, un peu fou. Il aime s’amuser et n’hésitera pas à faire les pires folies dès qu’on lui en donne la chance. Il ne tient pas vraiment l’alcool, mais pire il aime bien prendre de la drogue. S’il ne faisait que fumer un joint de temps en temps, mais il ne s’en contente pas et il préfère les petits comprimés de meth. Ça fait partie de ses grands défauts. Il ne sait pas se poser de limites, il ne sait pas s’arrêter et dans le cheminement du gamin qui rate sa vie, ça devait bien arriver un jour ou l’autre.
Liam est quelqu’un de plutôt détestable, en vérité. Vous préférez l’avoir comme ami que l’inverse ! Il peut aisément prendre plaisir à détruire une personne, et sans remords. Le jeune homme ne craint pas de se faire frapper – au contraire ? – et il pourra même vous inciter à le faire, en ricanant. La violence ne lui a jamais fait peur. Vu ce qu’il fait, il s’est aussi habitué à ça au lit, et aujourd’hui il est surtout excité lorsque son partenaire est violent avec lui. Il pourra rire de la douceur et du mot « Amour » mais c’est surtout parce qu’il ne l’a jamais vraiment vécu. Il pense qu’aucun homme ne pourra jamais l’aimer et se considère lui-même comme n’étant utile que pour satisfaire les plus bas désirs. Il est donc plutôt moqueur, ce n’est pas la personne à qui il faut venir se plaindre que votre petit ami vous a trompé, ou quelque chose du genre. Il s’en fiche, et il ne se retiendra pas de vous le dire. Car oui, Liam est une personne franche et il n’a pas l’habitude de mâcher ses mots. Il prend facilement la parole dans un groupe, et il parle fort. D’ailleurs… Il rit fort, et il cri fort. C’est quelqu’un de bruyant, et qui s’impose d’une main ferme peu importe l’endroit. On le remarque, on aime ou on n’aime pas. C’est une personne ensoleillée et il déborde d’une joie de vivre étonnante quand on connaît sa manière de vivre et son passé. Il s’en fiche, car il considère qu’il faut profiter de la vie tant qu’on y est, et tant pis pour le reste !
Entre autre chose, il se prostitue oui, enfin, il vous parlera de cela au passé mais coucher pour un peu d’argent ne le dérange pas. Il vous rira au visage si vous lui parlez de respect, de ce supposé respect qu’il devrait avoir pour lui-même. Devant le psychologue, il fera l’innocent et dira qu’il est sage comme une image. Mentir, ça ne l’embête pas. La minute d’après il ira se taper dieu seul sait qui dieu seul sait où, car il aime ça.
Tout simplement.


histoire
Ma famille, ma vie ? Tsh. Franchement, comme si c’était vraiment quelque chose qu’il est intéressant de raconter. Ça n’intéresse personne, même moi ça m’ennuie ! Enfin… Disons que je suis né dans une famille un peu spéciale. Ma mère et mon père se sont rencontrés par pur hasard, mais c’est devenu une grande histoire d’amour à la rose et aux petits papillons. Ma mère, c’était une jolie fille tu vois le genre sympa toute simple qui voulait faire des choses … Ordinaires voilà. Et mon père, c’était… Pas ça. Un genre d’Indiana Jones un peu bizarre. Un nomade, comme on dit. Personnellement, j’aurais plus dit un taré, mais ma mère ça l’amusait et franchement, c’était déjà ça. Il voyageait en itinérant avant de rencontrer ma mère et franchement elle était quand même friquée. Du coup ça lui permettait de voyager un peu plus, et d’explorer « Les beautés du monde » comme il disait lui-même. Quand je suis né, il s’est un peu calmé car la famille obligeant il devait prendre quelques traits adultes. On s’est donc installés en Californie durant dix années. Durant ce temps, à peine un an et demi après m’avoir mis au monde, ma mère était de nouveau enceinte, et c’était de ma petite sœur Lindsay. Elle était bien différente de moi et s’est bien moins attachée à son pays de naissance. Elle n’avait que huit ans quand mon père a décidé qu’on partait tous pour l’Allemagne. Au début, ma mère n’était pas du tout d’accord. Elle avait un emploi fixe, et rêvait d’une maison maintenant que sa jeunesse lui avait passé. Mais lui était depuis longtemps amoureux d’un pays lointain et à force du temps il réussit à la convaincre que c’était la meilleure des choses. C’est ainsi que la famille Spencer quitta la Californie pour vivre en Allemagne ! Oui, je sais, c’est n’importe quoi. Faut pas chercher, vous savez, c’est mon père. Pour lui, c’était la « Grande Aventure » et pour ma mère, c’était l’occasion de retrouver un peu de la jeunesse de leur couple. Ma sœur était vachement intelligente, elle a donc facilement assimilé la langue, contrairement à moi. J’étais déjà pas le plus intelligent des gamins, mais faut dire que j’étais bien habitué à l’anglais, et que l’Allemand, ça ressemble à rien ! Apprendre comme ça, pouf ! Ils y ont crus en plus ! Mais j’ai jamais réussi. Ça se remarque d’ailleurs encore aujourd’hui après six ans. J’aurai toujours ce fichu accent et je ne m’y ferai jamais à cette langue. D’ailleurs… Je ne me suis jamais vraiment adapté à l’Allemagne en général. J’irais même jusqu’à dire que je déteste ce pays. À l’école, tout le monde se moquait de moi, car j’étais Américain, et que je ne comprenais pas beaucoup ce que les autres me disaient. Ils en profitaient bien, ces petits cons ! On m’a changé d’école à 13 ans, et après ça allait un peu mieux. J’ai pu recommencer à zéro, avec une bonne base linguistique… Enfin, faut dire que je suis toujours pas capable de prononcer certains mots qui m’apparaissent beaucoup trop rocailleux, mais je laisse couler. Je me suis fait quelques amis, et pas nécessairement que des bons. J’ai eu comme qui dirait une toute petite période de rébellion. Bon… Pas si petite. Disons que vers 14 ans j’ai commencé à prendre de la drogue, et puis comme ça coûtait cher, j’ai déconné voilà en bref. Ça allait bien au début, mais après un moment ça traînait pas mal et ça s’est découvert. Mes parents nous envoyaient, ma sœur et moi, dans une école assez prestigieuse, et ça a fait pas mal de remous. J’étais un mauvais élève, de mauvaises notes, une mauvaise apparence, et… Et quoi de bien, finalement ? Surtout comparé à ma sœur qui aurait pu être considérée de prodige. Elle m’a pourtant jamais traité comme un moins que rien, hein ! Elle venait parfois sur le toit avec moi fumer une clope, en secret comme si c’était la pire chose du monde. Lindsay… Était très triste quand elle a su que je partais pour un autre institut. Elle voulait venir avec moi, mais nos parents ont refusés. Évidemment, ils ne laisseraient pas partir ma petite sœur si parfaite avec moi toute seule et si influençable ! Ça aurait été horrible ! Foutaises. Enfin, c’est comme ça que je suis arrivé ici, à Alsbach. Je dois voir un psychologue, ça me gave un peu j’dois dire. Je suis pas fou, hein, j’ai juste vendu mon cul. C’est pas comme si j’avais tué quelqu’un. Après… Ils disent que ça va me changer, et me responsabiliser, et toutes ces conneries. J’y crois pas, mais bon. C’est pas parce que je suis ici que ça m’empêche de déconner, faut pas rêver.
Ils sont tarés, les gens, sérieux… Ils y croient à leur rêve et je compte pas en faire partie. Ça me donne juste plus envie de me foutre en l’air. C’tout.


cas particuliers
Les problèmes de l’élève ; Liam dans le passé a eu pas mal d'embrouilles. Depuis sa famille est arrivée en Allemagne il est différent. Il a donc commencé à faire des conneries, à rentrer tard le soir, mais si cela ne suffisait pas à prendre de la drogue. Au début de temps en temps, puis plus souvent. Finalement, il a dû trouver de quoi payer. Il s'est longtemps prostitué et son ancien lycée n'a que moyennement apprécié alors après s'être fait virer il s'est retrouvé ici. Il lui arrive aussi souvent de voler.
Le suivi médical ; Il n'en a jamais eu, et en arrivant ici il a dû s'y faire. Une fois par semaine il voit donc le psychologue, mais c'est à contre coeur.
Mon avis ; Il ne voit pas le problème. Pour sa part, il considère que la vie qu'il mène est tout à fait normale, et qu'il n'y a pas d'ennuis avec ça. Il trouve tout ceux qui 'veulent l'aider' tarés.


vie sociale
Liam n'est pas à Alsbach depuis longtemps, mais il connait déjà beaucoup de gens. Déjà, n'étant pas Allemand on l'a remarqué immédiatement, mais c'est en plus de sa personnalité naturellement sociable qu'il s'est fait pas mal d'amis. Enfin, si on peut appeler ça des amis, c'est surtout des connaissances, des gens à qui on parle en cours, mais qu'on n’appellerait pas en cas de problème. Il aime bien cet endroit, enfin... Jusque là.


derrière l'écran
Comment avez-vous découvert le forum ? ; J'y étais à sa création owo
Une remarque ? ; Eh... =3=
Nombres de visites hebdomadaires ? ; Le plus souvent que j'peux ~
Codes du forum ; VALIDEY PAR MOEY ;D /MUR/

_________________
cadeauuux <3 :
 


Dernière édition par Liam Spencer le Sam 22 Déc - 7:21, édité 2 fois
avatar
Messages : 1847
Date d'inscription : 19/05/2011
Age : 28
Localisation : Dans les couloirs

Voir le profil de l'utilisateur http://akademie.forums-actifs.net
Eliza Fonda
Eliza Garnier





MessageSujet: Re: Liam Spencer   
Lun 5 Sep - 23:13

APPLAUSE
Il semblerait que ta fiche soit finie (ouais je stalke et alors?) et si tel n'est pas le cas on a déjà une très bonne fiche!

Elle peut être déplacée dans les fiches terminées.
Je t'aurai bien ajouté "La dépêche du nouveau" mais elle n'est pas terminée :p

A bientôt Miss.

_________________


Spoiler:
 
 

Liam Spencer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Liam L. Gibbs [ Terminé ! ]
» Liam comme dans...Liam !
» (M/LIBRE) LIAM PAYNE.
» Ultimatum [PV Noëliam ; Nessa]
» LIAM SHARP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Akademie Alsbach ::  :: Identität :: Fiches validées :: Nouveau Départ-