AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

 Un verre, une rencontre [PV Leeroy]

avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur
Excellence
Lysandre A. Davis





MessageSujet: Un verre, une rencontre [PV Leeroy]   
Mer 8 Juil - 16:43
Un verre de plus ne peut pas faire de mal
Une sonorité entrainante comme bruit d’ambiance, un entourage qui parle de tout et de rien, quelques engueulades par-ci par-là, voilà un anglais dans un bar. Comment Lysandre était arrivé ici ? Une simple envie passagère ou plutôt une envie de décompresser et ce jeune homme ne connait pas d’autre moyen que de noyer sa colère ou sa peine dans l’alcool lorsqu’il n’a personne sur qui taper. Le ténébreux était assis au comptoir, ses mains empoignant le verre qu’il venait de commander, il jouait nerveusement avec son piercing qu’il avait à la langue, il le coinçait entre ses dents et il répétait ce geste encore et encore et de temps à autre il resserrait ses mains sur son verre, il pourrait le briser s’il mettait un peu plus de force, mais ce n’était pas son attention. Que lui était-il arrivé pour qu’il soit dans cet état ? Tout a commencé plus tôt dans la journée, son père était de passage et ce dernier avait appelé son fils pour qu’ils se voient, dans un premier temps Lysandre était heureux de revoir son père, depuis quelques années Lysandre a beaucoup moins de moment privilégié avec ce dernier, mais le ténébreux ne s’attendait pas à ce que cette rencontre dégénère à ce point. Une fois arrivé au lieu que son père lui avait indiqué, les salutations étaient plutôt glacial on peut dire, il savait à quel point son père était à cheval sur les principes qu’on lui avait inculqués durant son enfance, de ce fait Lysandre avait légèrement baissé la tête en signe de respect et il prit la parole par la suite. Les deux hommes marchèrent l’un à côté de l’autre, son père demandait de ses nouvelles, comment cela se passer à l’académie, s’il suivait bien les cours et à ce moment-là Lysandre soupirait, c’était toujours le même discourt depuis des années, la scolarité et les notes et franchement ça l’énervait. Pour lui, son père voit en lui un héritier parfait qui pourra étendre l’influence de sa famille, franchement il en avait marre, pourquoi lui n’avait pas le droit à l’erreur ? Ses sœurs, elles ont le droit à tout, une mauvaise note, elles ne se font pas engueuler et il en passe tandis que lui une simple mauvaise note et il se fait passer un savon. Tout ce que Lysandre demande c’est un peu plus de liberté comme ses sœurs, qu’il ne se fasse pas tout le temps engueuler pour rien.

Son père continuait son discourt habituel et il commença à dire «  Tu te dois d’être parfait et irréprochable, tu n’as pas le droit à l’erreur c’est clair ? » Lysandre normalement en enfant obéissant aurait dit « Oui père. » sauf que là il avait craqué, il en pouvait plus de ce discourt incessant, tout en continuant de marcher il avait laissé entendre : « J’en ai marre. » Il se mit alors sur le chemin de son père, le forçant à s’arrêter et son regard se plongea dans celui de ce dernier. « Franchement, pourquoi moi ? Pourquoi j’ai pas le droit à l’erreur ?! Elles, quand elles te ramènent des mauvaises notes tu leurs dis rien et moi faut forcément que tu m’engueule ! Ça commence à m’emmerder sérieux ! » Et là le seul son que l’on a pu entendre était celui de la gifle  que son père venait d’offrir à son fils pour son mauvais comportement. Elle avait été donnée avec « toute la douceur du monde », Lysandre portait une belle marque sur sa joue droite, son regard était au sol, son visage sur le côté, ses cheveux cachant son regard et il ne bougeait plus, écoutant à peine les dires de son père pourtant sa voix était forte, son poing droit se resserrer, il avait envie de le frapper, mais c’est son père et vaux mieux pour lui qu’il ne le fasse pas, en tout cas les dernières paroles que Lysandre lui avait adressées étaient «  Oui père. »

Voilà pourquoi le jeune anglais était venu ici dans ce bar, il serra les dents de colère en se remémorant cette confrontation, il prit son verre et se l’enfila d’une traite, il en redemanda un autre, il allait en avoir pour une petite sommes, mais franchement qu’est-ce qu’il s’en foutait, si ça se trouve en prime il trouvera une jolie demoiselle et il saura passer du bon temps avec ou même avec un mec tiens, franchement il n’a pas de préférence. Pendant que le barman lui resservait son verre, il sentait son téléphone vibrer dans sa poche, si ça se trouve c’était une de ses sœurs ou sa mère peut-être ? Il sait qu’elle s’inquiète beaucoup pour lui, Lysandre est très proche de sa mère, donc ça peut se comprendre. En tout cas il était sûr que ce n’était pas son père, il s’en tape complètement de l’état de son fils, l’avoir giflé n’est rien pour lui après tout du moins c’est ce que pense Lysandre. Et si ça se trouve, son père ne l’a jamais aimé ? Cette pensé effleura l’esprit du jeune anglais, en fait il voulait peut-être avoir que des filles et pas de fils, cette pensé l’énerva encore plus et pour se détendre il sortit son paquet de cigarette avant d’en prendre une en quatrième vitesse avant de l’allumer et en expirant la fumée il ne put s’empêcher d’exprimer sa colère.

« Quel connard… »
 

Un verre, une rencontre [PV Leeroy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire.[Alfred]
» Verre canette coca cola
» Un verre ça va , 3 verres bonjour les dégats ^^
» Quand un simple verre tourne à l'humiliation - Ashton ♥
» Quoi de mieux que de noyer son chagrin dans un verre de whisky?[Valentin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Akademie Alsbach ::  :: Place centrale :: Bar-