AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

 Un cadeau pour une rose [PV Ria] [terminé]

avatar
Messages : 420
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://saotome.forumactif.org/
Esperanto
William Schäfer





MessageSujet: Un cadeau pour une rose [PV Ria] [terminé]   
Sam 9 Mai - 19:53
Un cadeau pour une magnifique rose
Un léger grognement qui camoufler très légèrement la sonnerie de téléphone qui retentissait depuis déjà quelques secondes, une main sortie de sous la couette et essaya d’atteindre la table de chevet, premier essai la main glissa le long de la table de chevet, deuxième essai, la main arriva sur le meuble en lui-même et le troisième essai fut le bon le jeune blondinet arriva à saisir son I-phone et arrêta finalement son réveil. Mais ce n’est pas pour autant que ce dernier allait se lever de son lit, bien au contraire il resta dedans tout en envoyant un message à sa bien-aimée, tous les matins c’était le même rituel William envoyait un petit message au réveil à l’élue de son cœur et chaque réponse venant de cette dernière lui donner le sourire. Depuis que Ria est sienne le jeune blondinet est plus qu’heureux et il ne perd pas une occasion pour lui prouver son amour, toujours des petits mots par-ci par-là et parfois quelques présents et aujourd’hui c’était le cas. Lors d’une promenade les deux jeunes gens avaient fait les magasins et Ria avait demandée à William de l’accompagner dans une parfumerie, car elle désirait voir un nouveau parfum qui venait de sortir et William avait remarqué que la jeune demoiselle apprécier beaucoup cette odeur fleurit, cela avait donc donné à William une idée de cadeau pour sa bien-aimée. Le lendemain il était donc retourner dans cette fameuse parfumerie et il acheta le fameux flacon, un parfum de marque fleurit, il voulait la rendre heureuse et il savait que cela lui plairait. Du coup dans un petit sac se trouver le paquet emballé avec le parfum et en cadeau pour son achat un petit bracelet de la marque. En attendant ce jour, William avait précieusement caché le sac dans ses affaires à l’abri des regards indiscrets comme celui de son colocataire.

Mais aujourd’hui n’était pas un jour spécial seulement parce qu’il allait offrir un cadeau à sa bien-aimée, mais également parce qu’aujourd’hui William avait un match de basket et ce match il allait le vivre avec un de ses amis. Un certain Lysandre Davis, cela fait un an que William le connait, il l’avait rencontré au club de sport et le blondinet agissait comme un aîné à son égard, il lui faisait part de ses idées, de comment il fallait qu’il fasse ses passes, ses mouvements et ses tirs et il faisait beaucoup de contact physique comme passer son bras derrière le cou de Lysandre ou alors ébouriffer ses cheveux, des gestes qu’il savait que ça l’énerverait, et même s’il s’énervait contre lui, le jeune blond continua ses gestes jusqu’à ce qu’il ne dise finalement plus rien. William le taquine plus qu’il n’en faut et bien entendu le jeune ténébreux ne l’apprécier guère au début, mais avec le temps Lysandre l’avait finalement accepté et taquiner de même le petit blond. William s’étant parfaitement préparer comme il le fallait en faisant le plus de bruit possible pour que son colocataire daigne enfin se lever et pour accélérer le mouvement William lui balance toujours un petit truc sur la tronche, comme les vêtements que Delsin ne range pas, il sait qu’il se lèvera pour le coup.

Sa matinée de cours enfin terminée, le jeune blond rejoint l’anglais puisqu’ils allaient mangés ensemble et ils commencèrent à parler tactique pour le match de cet après-midi, ensemble Lysandre et William étaient comme imbattable, ils ont une carrure imposante, la particularité de William est qu’il arrive à copier n’importe quel technique qu’il regarde quant à Lysandre lui arrive à mettre des paniers à trois points, n’importe où sur le terrain, autant dire que ses deux-là ont un talent assez prononcer, ils se combinent, mais cette conversation n’allait pas durée une éternité, très vite son camarade lui posé des questions vis-à-vis de sa relation avec Ria, et l’anglais le taquine quelque fois , mais sans que ce soit méchant évidemment. William lui retourner donc la question, même si il savait que Lysandre n’aimait pas trop parler de ses relations et comme il le spécifié, il n’avait personne pour le moment, il avait eu des relations d’un soir, mais rien de plus. William trouvé cela dommage qu’il ne trouve pas quelqu’un, mais il est certain que cela arrivera bientôt.
Ce repas étant terminé, les deux jeunes gens se dirigèrent vers leurs chambres respectives pour prendre leurs affaires de sports et allèrent par la suite au gymnase où avait lieu le match, l’équipe gagna les vestiaires et tout le monde était motivé et pendant qu’ils se changeaient, ils racontaient des conneries en tout genre pour se décontracter et ils prirent énormément de temps pour reparler de la tactique qu’ils allaient mettre en place, évidemment William et Lysandre étaient mis en avant, mais quelques partenaires, des ainés en l’occurrence allaient être mit en avant, car leurs talents étaient à exploiter dans le premier quart temps. Une fois tout mis au clair, les membres de l’équipe sortit dans le gymnase pour s’entrainer et les premières fans ne se firent pas attendre, elles étaient toutes là, criant pour leur prince tant convoité, même si pour la plupart étaient casé. William chercha du regard son aimée et il ne mit pas longtemps à la trouvé et le jeune blond envoya un baiser en sa direction avec un léger clin d’œil, les filles criaient comme pas possible, mais ce baiser ne s’adresser qu’à une seule personne, Ria.

Le match allait enfin commercer, les joueurs de chaque équipe s’alignèrent et se saluèrent avant que ce match tant désiré commence, William pendant les premières minutes rester en retrait, il suivait seulement ses coéquipiers, mais il devait absolument regarder le jeu des autres et un sourire s’échappa sur son visage en effet son camarade Lysandre venait de marquer un panier à trois points depuis leur propre panier, mais maintenant c’était à William de montrer son potentiel. Il se faisait alors rapide sur le terrain, personne ne pouvait le suivre sauf ses coéquipiers et ces premiers paniers ne se firent pas attendre, ses sauts étaient précis et plus haut les uns que les autres. La fin de match arrivée à grand pas et le score était assez élevée, pour essuyer la sueur le jeune allemand tira son débardeur légèrement vers le haut laissant apparaitre les reliefs de son bas ventre. Après les salutations, l’équipe se dirigea vers les douches et enfin après cela il allait pouvoir voir son aimée. William après s’être rafraichit avec la douche et habiller sorti finalement des vestiaires pour se diriger vers les jardins qui n’étaient pas si loin laissant Lysandre à ses occupations et il n’allait pas s’ennuyer vu la gente féminine se trouvant autour de lui. William aperçu Ria et il accéléra le pas pour aller à elle et laissa son sac au sol pour prendre dans ses bras son aimée, une de ses mains délicatement apposer sur son dos et l’autre sur sa chevelure et en desserrant légèrement l’étreinte William laissa sa main glisser sur la joue de la demoiselle avant de sceller leurs retrouvailles dans un baiser doux et sucré. En mettant fin à ce dernier William lui sourit replaçant quelques mèches de ses cheveux derrière son oreille.

« Tu m’as tellement manqué, j’ai attendu ce moment toute la journée. »

William ne pourrait plus passer une journée sans voir Ria, depuis qu’ils sont ensemble il fallait dire qu’ils étaient inséparables, par la suite William caressa doucement la joue de la jeune demoiselle avec une extrême douceur.

« Alors, ta journée, comment ça s’est passé ? »

William aimerait savoir ce que Ria avait fait avant de venir le voir au match, de toute manière il s’intéressait à ce que Ria faisait en général, elle aussi également, c’est vraiment beau à voir.
avatar
Messages : 426
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur
Modo Ria
Ria H. S. Träumerin





MessageSujet: Re: Un cadeau pour une rose [PV Ria] [terminé]   
Dim 31 Mai - 18:12
~


Elle avait refait des rêves étranges, mais heureusement elle ne se souvenait de rien d'autres que de quelques images embrumées qui lui paraissaient déjà être  de lointains souvenirs lorsqu'elle sorti la tête de sa couette. Liam dormait encore alors elle en avait profité pour occuper la salle de bain la première et il valait mieux pour elle que ce soit le cas. En règle générale, si Liam prend la salle de bain en premier, elle peut être sûre qu'elle arrivera in extremis à son premier cours, elle s'était donc auto programmée, une vraie horloge interne, spécialement pour se réveiller avant lui. Ce n'est pas lui le problème, mais elle. Elle prend tellement de temps à se coiffer, se préparer, qu'elle se met elle même en retard. Partir en cours sans se laver les dents ou mal peignée ? Jamais. Sa mère avait toujours bien insisté : une jeune femme doit être présentable à tout moment. Quelques fois, cela l'ennuyait et la stressait bien plus que cela ne devrait mais le reste du temps elle suivait les conseils de sa mère avec hardeur. Une fois prête, elle échangea quelques sms avec William. Ce qu'il peut être adorable. Un peu trop peut être ? Certaines de ses amies lui demandaient d'être méfiante, surtout Satsuki d'ailleurs. « Un homme qui est trop parfait est un homme qui a des choses à cacher » lui répétait elle à chacune de leurs discussions tournant autour du beau blond. Alors, parfois elle se méfiait, d'autres fois elle le trouvait amusant, d'autres encore elle oubliait les prévenances et se contentait d'en profiter. Que risquait elle de toute façon ? Il savait bien qu'il n'aurait rien de plus que ses sentiments avant un bon moment, au pire elle aurait le coeur brisé, au mieux elle passerait de bons moments avec un garçon gentil et attentionné. Elle relue ses cours de la veille avant d'entamer les nouveaux et vérifia que la chambre était à peu près en état en essayant de ranger un peu le côté de Liam en ninja, bien qu'elle savait que cela n'y ferait rien : lorsqu'elle rentrerait, la chambre sera de nouveau retournée par la tempête Liam. La vie à l'académie avait été relativement calme dernièrement, comparée à ce qu'elle avait pu vivre depuis son inscription, et ses notes le ressentaient. Ses dernières semaines elle avait moins stressée, plus attentive et plus motivée pour faire de son mieux sans se contenter de se reposer sur ses acquis en priant pour qu'aucun Alsbach ne viennent semer la zizanie. Cependant, les choses restent rarement sereine à l'académie et déjà ses pensées étaient occupées à traiter les idées et divagations à propos du nouveau spectacle de l'école ou pire, à se préoccuper des récents vols dont certains avaient été victime ces derniers temps. Pour ce qui était du spectacle, elle avait été l'une des premières à être enchantée de jouer la comédie et à réclamer un rôle. Elle ne pourrait absolument pas aider avec les décors ou les costumes de toute façon, tout ce qui était artistique était assez limité en compétences chez elle, mais elle avait crût comprendre que les Palette avaient beaucoup d'idées et que pas mal d'élèves étaient motivé pour les aider. Elle se demandait souvent si Delsin allait oser participer, elle n'en avait pas encore entendu parler – ou elle l'évitait le plus souvent possible en réalité. Elle avait promis d'aider à placarder des affiches dehors avant de déjeuner alors elle avait rejoint ses amis après les cours de la matinée pour qu'ils puissent se répartir les zones et elle s'était occupée du marché. Au réfectoire, elle avait passé son temps à répéter ou faire répéter les autres. Ce spectacle, elle y tenait. Ce serait l'occasion de rassurer ses parents sur la réputation de l'école et puis… au japon il y avait souvent des pièces à jouer lors des festivals, cela lui rappelait un peu chez elle. Son début d'après midi avait été rapide puisqu'elle avait dû se précipiter au gymnase après avoir mangée pour se tenir prête et à l'heure pour le match de basket que William avait cette après midi là. Une fois sur place elle s'était faite discrète, autant que peut l'être une japonaise aux cheveux roses. Lorsque son regard croisa celui de William, elle se mit à lui sourire en agitant la main. Ses épaules se crispèrent légèrement lorsqu'elle entendit les filles autour d'elle se mettre à crier cependant. Oui… elle était toujours un peu mal à l'aise quand il devait se mettre en avant parce que ces filles qui lui tournent autour… peuvent parfois être un peu… dérangeantes ? Ria n'est pas d'une nature jalouse, mais tout de même… ce n'est pas très respectueux de baver aussi allégrement sur son petit ami devant elle, non ? Parfois, elle avait l'impression que l'ambiance autour d'elle devait pesant, et elle culpabilisait presque de sortir avec William et de rendre jalouse ces pauvres filles un peu étranges… mais comme Suzie lui disait souvent « ce qui est à moi, n'est pas aux autres et je compte bien le garder ». Ce qui n'était pas faux, mais qui ne la rassurait pas vraiment sur le temps que son amie devait passer avec Delsin, un peu trop peut être. Elle s'était faite supportrice discrète, mais avait tout de même été heureuse de venir le voir jouer. Quand le gymnase se vida, elle se sentit tout de même un peu rassurée et couru aux jardins retrouver William. Ses joues deviennent soudainement rouges lorsqu' il la porte pour l'embrasser. En quelques sortes, c'est un peu gênant devant tout le monde, mais elle s'y habitue progressivement. Elle passe ses bras autour de son cou pour le câliner, ce qu'il est mignon.

" Tu m'as manquée aussi ! "

Elle descend pour retrouver pieds et lui sourit tendrement en lui ramassant gentiment son sac de sport qu'elle lui tend dans la foulée.

"Mise à part les cours, j'ai répété pour le spectacle et j'ai été afficher des affiches au marché. J'espère que beaucoup de gens viendront voir que nous ne sommes pas une école pour délinquants en puissance, mais une école tout ce qu'il y a de plus respectable… un peu bizarre, mais respectable, haha. En tout cas, félicitation ! C'était un joli match. Tu n'es pas trop fatigué ?"

_________________

Mademoiselle parle en: #cc6699
cadeaux <3:
 


Dernière édition par Ria H. S. Träumerin le Dim 2 Aoû - 14:37, édité 1 fois
avatar
Messages : 420
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://saotome.forumactif.org/
Esperanto
William Schäfer





MessageSujet: Re: Un cadeau pour une rose [PV Ria] [terminé]   
Ven 3 Juil - 20:16
Un cadeau pour une magnifique rose
Ce qu’ils étaient beau à voir, un magnifique câlin empli de tendresse et de passion, William était tellement heureux et apaisé, il pouvait enfin se retrouver avec elle, il avait tellement de chose à lui dire. Comment sa journée s’était passée et les nouvelles concernant sa mère, en effet le jeune homme avait appris très récemment qu’il allait devenir une nouvelle fois grand frère, et sincèrement il ne pensait pas que cela arriverait et il sait déjà ce que cela sera, un petit garçon, un petit frère à qui il faudra tout apprendre, devenir un modèle, William était déjà impatient de le connaitre, mais pour le moment sa première préoccupation était sa princesse et il écoutait attentivement ses dires.

« Mise à part les cours, j'ai répété pour le spectacle et j'ai été affiché des affiches au marché. J'espère que beaucoup de gens viendront voir que nous ne sommes pas une école pour délinquants en puissance, mais une école tout ce qu'il y a de plus respectable… un peu bizarre, mais respectable, haha. En tout cas, félicitation ! C'était un joli match. Tu n'es pas trop fatigué ? »

Dans un premier temps le blond prit délicatement son sac des mains de la jeune fille affichant alors un léger sourire, il prit sa main et le jeune couple commença à marcher, certains regards étaient en direction du couple, des regards de jalousie principalement, mais William s’en moquer et le premier ou la première qui viendra lui dire quoique ce soit sera très bien reçu. Combien de fois William avait dû calmer les ardeurs de certaines demoiselles qui s’étaient autoproclamées « petite amie », celle aujourd’hui qui occupe son cœur est bel et bien Ria et ça ce n’est pas prêt de changer. Le jeune couple continua d’avancer main dans la main et William reprit la parole en regardant sa bien-aimée.

« Ne t’en fais pas je suis sûr que ce spectacle aura beaucoup d’influence et les gens comprendront que c’est une école parfaite et respectable. »

Le jeune homme tout en continuant d’avancer embrassa la joue de sa princesse avant de reprendre.

« En tout cas je suis sûr que tu seras parfaite, mon ange. »

Il esquissa un sourire, il savait pertinemment que la jeune demoiselle allait rougir suite à ce petit surnom, elle est tellement mignonne lorsqu’elle rougit que William ne peut s’empêcher de lui dire de temps à autre, même par sms : « mon cœur » , « mon ange » et autre surnom très mignon.

Le couple continua sa petite promenade pour finalement arriver dans un endroit où il y avait très peu de monde et William invita Ria à s’asseoir sur l’herbe, le blondinet mis sa veste de sport qui lui servait pas en cette saison, mais qu’il avait toujours dans son sac, sur le sol pour que Ria puisse s’asseoir correctement. Les deux jeunes gens avaient leurs mains entrelacées et William colla délicatement son front sur celui de sa protégée et ils restèrent un moment ainsi et William pensait que c’était le bon moment pour pouvoir lui offrir son cadeau, cadeau significatif puisque aujourd’hui cela faisait 7 mois qu’ils étaient ensemble et William voulait lui prouver que cela était important et significatif pour lui. Il prit alors doucement la parole.  

« Tu sais, aujourd’hui c’est un jour assez spécial pour nous deux alors… »

Le jeune homme se recula légèrement pour prendre le fameux cadeau que ce dernier lui avait acheté, il était dans un petit sac de parfumerie, emballé spécialement pour cette circonstance et il espérait que ce cadeau lui plaise. Il tendit délicatement le paquet le déposant alors entre ses mains les yeux plein d’émotion.

« J’espère qu’il te plaira. »

avatar
Messages : 426
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur
Modo Ria
Ria H. S. Träumerin





MessageSujet: Re: Un cadeau pour une rose [PV Ria] [terminé]   
Lun 13 Juil - 14:23
~


Elle lui rendit son sac et lui donna sa main en échange, souriante. Peu importe si les autres élèves les regardaient ou non, elle ne faisait plus attention aux regards des autres depuis de nombreuses années. Il faut dire que lorsque l'on est rousse aux yeux bleus dans un pays où la majorité des personnes sont brunes aux yeux marrons on ne passe pas vraiment à côté de vous. Encore moins lorsque vous débarquez en Europe les cheveux teintés en rose bonbon. Alors bon… elle n'était plus du tout à ça près. D'autant plus qu'elle était fière de se promener avec William, et d'un autre côté elle comprenait que certaines filles puissent être jalouses d'elle, elle le serait sûrement aussi si elle voyait une autre fille avec William. Il est tellement beau, et si gentil, et tellement parfait. Toutes les filles rêvent du Prince charmant et elle, elle avait la chance de l'avoir trouvé. Elle aurait pû tomber sur d'autres gros lourds ou pire, tomber amoureuse de Delsin ! Elle était désolée pour son ami Tim rien que d'y penser mais tomber amoureuse de Delsin… elle préférerait tomber des escaliers et se casser les deux jambes ! Non, non. William était plus que parfait pour le moment, sans doute un peu trop pour certaines mauvaises langues mais tout de même, il fallait bien lui reconnaître ça.

"Ne t’en fais pas je suis sûr que ce spectacle aura beaucoup d’influence et les gens comprendront que c’est une école parfaite et respectable. En tout cas je suis sûr que tu seras parfaite, mon ange. "

Elle rougit et lui sourit. Il est mignon, vraiment adorable, un vrai petit ange lui ! Elle espérait que les gens soient de son avis. L'académie avait été sali à coups de sottises plus ahurissantes les unes que les autres à de nombreuses reprises ces derniers temps et elle n'aimait pas cela. Elle voulait que tout le monde puisse se rendre compte d'à quel point cette école était respectable et permettait à ses élèves de s'épanouir comme il se le doit, de redonner une chance à ceux qui poursuivaient leur étude en Nouveau Départ et non pas qu'elle soit vu comme un centre pour former des délinquants juvéniles en puissance. Elle ne serait certainement pas parfaite, mais elle ferait de son mieux pour ne pas tout gâcher. Elle espérait juste que les Alsbach ne viennent pas fouiner dans le coin ce jour là et qu'ils fassent tout tourner dans leur sens. Elle le remercia tout de même pour ses douces paroles et le suivit pour s'asseoir avec lui dans un endroit tranquille.

"Tu sais, aujourd’hui c’est un jour assez spécial pour nous deux alors…  J’espère qu’il te plaira."

Elle cligne des yeux sans comprendre. Ah bon ? Pourquoi ? Elle se sent un peu honteuse en le voyant sortir un sac cadeau. Vite vite vite, ses neurones s'affolent. Qui y avait il de spécial aujourd'hui ?  Oh. Est-ce que ce serait parce que… ? Non, elle ne comprend toujours pas. Ce n'est ni son anniversaire, ni le leur – cela ne fait pas encore un an qu'ils sont ensemble – et il n'y a pas d'événements en cours les concernant tous les deux, elle serait tout de même au courant. Elle devient rouge tomate en réceptionnant son cadeau. Elle l'ouvre avec curiosité et en sort le flacon de parfum. Du parfum. Elle adore le parfum ! Sans même y penser, elle se jette à son cou.

" aligatô !!! "

Elle l'essaye tout de suite en s'en mettant un peu sur le poignet. Aaaaaah, cela sent trop bon ! C'est tellement gentil de sa part mais… Oh la la… Elle s'incline, honteuse.

" Mais… mais… Je suis désolée, je n'ai pas de cadeau pour toi… et je... Pardon, mais je ne sais pas du tout en quoi ce jour est spécial... Gomeeeenn. "


_________________

Mademoiselle parle en: #cc6699
cadeaux <3:
 


Dernière édition par Ria H. S. Träumerin le Dim 2 Aoû - 14:38, édité 1 fois
avatar
Messages : 420
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://saotome.forumactif.org/
Esperanto
William Schäfer





MessageSujet: Re: Un cadeau pour une rose [PV Ria] [terminé]   
Dim 26 Juil - 19:07
Un cadeau pour une magnifique rose
William resta un moment regarder sa bien-aimée, il était content de la voir heureuse, il laissait voir un magnifique sourire. Depuis qu’il est avec Ria il fallait dire que le jeune homme multiplie les premières fois, ces dernières et très rares relations ne duraient jamais bien longtemps pour la simple et bonne raison que les demoiselles ne sortait avec lui que par intérêt, il a une bonne influence et une beauté angélique et puis ce n’était pas lui qui avait voulu cette relation tandis qu’avec Ria c’était le contraire, il avait fait le premier pas. Son premier souhait était de la rendre heureuse, maintenant les deux jeunes gens se connaissent mieux que personne, il lui avait montré à quoi ressembler sa famille, d’ailleurs il avait prévu de la présenter plus tard à ses parents, après tout chaque week-end ils en entendent parler de la petite demoiselle rose. Ensuite les cadeaux, William offre toujours symboliquement des petites attentions comme Ria fait pour lui. Lorsque la jeune fille fut contre le blond, William resserra son étreinte, c’était naturel pour lui de lui offrir ce parfum, déjà il pouvait se le permettre et ensuite il aimait lui faire plaisir et voir sa bien-aimée heureuse était un cadeau bien précieux à ces yeux. La jeune fille s’était retrouvée sur les genoux du blondinet parfaitement assise, certainement que William est un fauteuil très confortable en soi, enfin toujours est-il que le blond était toujours attentif aux dires de sa princesse.

« Mais… mais… Je suis désolée, je n'ai pas de cadeau pour toi… et je... Pardon, mais je ne sais pas du tout en quoi ce jour est spécial... Gomeeeenn. »

Il tenait sa princesse par la taille et esquissa un sourire, c’est vrai que pour elle 7 mois n’était pas vraiment significatif, un an aurait été certainement plus judicieux, mais bon ce jour-là William était parti faire les boutiques pour une personne en particulier, son futur petit frère et lorsqu’il vit la boutique, il ne pouvait pas s’empêcher de repenser à Ria et à ce parfum qu’elle désirait tant, alors il avait craqué pour une seconde personne et franchement il ne regrette pas ce geste loin de là. L’allemand passa sa main dans la chevelure de la demoiselle, replaçant alors une mèche derrière son oreille.

« Tu sais, t’avoir près de moi est déjà un cadeau précieux à mes yeux alors s’il te plait ne sois pas gênée.»

Il lui souriait, il aimait tout chez elle, sa gentillesse, sa beauté, finalement il aimait sa façon d’être, il ne fallait surtout pas qu’elle change. Il colla son front sur le sien en fermant légèrement les yeux.

«  Aujourd’hui ça fait un peu plus de sept mois que l’on est ensemble alors je voulais te prouver encore une fois que tu comptes beaucoup pour moi. »

Il ouvrit ses yeux son regard hope plongeant dans celui de la jeune fille encore toute empourpré par les dires du blondinet, il sourit de nouveau avant d’unir ses lèvres à celles de Ria, un baiser doux et sucré qui faisait que appuyer les dires de William, il espérait que toutes ses attentions ne lui déplaisait pas.


avatar
Messages : 426
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur
Modo Ria
Ria H. S. Träumerin





MessageSujet: Re: Un cadeau pour une rose [PV Ria] [terminé]   
Dim 2 Aoû - 14:45
~


Elle étire ses jambes en se laissant câliner, rangeant précieusement sa bouteille de parfum dans son emballage. Pourvue qu'on ne lui vole pas. Depuis peu de nombreux vols avaient lieux au sein de l'académie, et même en ville d'après ce qu'elle avait pu en entendre dans les couloirs. Les fantômes de l'académie ne s'étaient pas manifestés depuis un certain temps maintenant, et quand bien même ils feraient encore des leurs, elle n'avait pas été convaincue par la théorie des membres du club du paranormal. Elle adore toujours autant être la présidente de ce club, faire des virées nocturnes dans les couloirs de l'académie en espérant voir apparaître Klaus Alsbach ou faire un pic nique près du cimetière le soir pour filmer ce qui s'y passe en pensant qu'un esprit serait suffisamment gentil pour se laisser apercevoir, tenir le journal de tous les phénomènes bizarres pouvant être liés au paranormal avec les autres membres, inventer des plans totalement loufoques pour piéger certaines entités ou encore plaisanter à propos des lutins qui piquent les chaussettes des pensionnaires… elle adore vraiment y passer du temps, mais tout de même… faire une enquête parce qu'il serait probable que les fantômes de l'académie soient responsables des vols… elle n'y croyait pas trop sur le moment et elle n'y croit toujours. Il y a bel et bien un voleur parmi eux, elle en est sûre, malheureusement.

" Tu sais, t’avoir près de moi est déjà un cadeau précieux à mes yeux alors s’il te plait ne sois pas gênée. Aujourd’hui ça fait un peu plus de sept mois que l’on est ensemble alors je voulais te prouver encore une fois que tu comptes beaucoup pour moi."

Ses joues se colorent de rouge alors qu'elle lui rend le baiser. Quel amour, on ne peut pas espérer mieux d'un garçon, William est tellement gentil et attentionné… Elle se sent sereine lorsqu'elle est à ses côtés, elle oublie ses vilains cauchemars et son mal de vivre, elle oublie ses inquiétudes, ses problèmes… elle se sent naturellement bien et à l'aise avec lui. Elle passe une main dans ses cheveux blonds pour le câliner, il mérite bien un peu d'attention lui aussi, un beau sourire aux lèvres.

" Merci, tu es adorable Will. Je t'aime énormément, tu sais ? Et je sais à quel point tu m'aimes aussi, ton cadeau me fait très plaisir mais je veux que tu saches que je n'en ai pas besoin pour savoir que tu tiens à moi, d'accord ? Je ne veux pas que tu penses que tu es obligé de m'offrir quelque chose pour que je t'aime."

Elle lui embrasse tendrement le bout du nez et pose la tête sur son épaule, le coeur battant. Comment peut on réussir à rester sur ses gardes avec un amour pareil ? Ah, si sa mère la voyait ! « Une femme ne doit jamais faire confiance à un homme sous peine de se retrouver avec le coeur brisé, il faut toujours faire attention », c'est sûrement ce qu'elle lui dirait… mais William Schäfer rompt forcément cette règle. L'amour est sans doute responsable de cette affirmation, mais peu importe, elle veut en profiter au maximum.

"J'espère juste qu'on ne me le volera pas, il va falloir que je le cache précieusement, je n'ai toujours pas retrouvé ma chaîne en argent qui a disparue de la salle de bain. Avec tous ces vols… je ne me sens plus vraiment en sécurité dans ma chambre. C'est vrai, comment quelqu'un peut il réussir à rentrer alors que nous fermons la porte ? Je sais que ça ne peut pas être Liam, j'ai confiance en lui. J'espère que le voleur sera vite arrêté, cela ne va pas aider la réputation de l'académie. On ne t'a rien volé à toi ?"

_________________

Mademoiselle parle en: #cc6699
cadeaux <3:
 
avatar
Messages : 420
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://saotome.forumactif.org/
Esperanto
William Schäfer





MessageSujet: Re: Un cadeau pour une rose [PV Ria] [terminé]   
Lun 10 Aoû - 18:52
Un cadeau pour une magnifique rose
« Merci, tu es adorable Will. Je t'aime énormément, tu sais ? Et je sais à quel point tu m'aimes aussi, ton cadeau me fait très plaisir mais je veux que tu saches que je n'en ai pas besoin pour savoir que tu tiens à moi, d'accord ? Je ne veux pas que tu penses que tu es obligé de m'offrir quelque chose pour que je t'aime. »

William esquissa un sourire, il sentait ses joues prendre de la chaleur, elles devaient être légèrement rosées, tout en resserrant son étreinte, le blondinet mit son front contre celui de la jeune fille et il plongea son regard dans le sien toujours ce même sourire aux lèvres. Ria est vraiment une fille très différentes des autres, ces anciennes petites amies, enfin si on peut vraiment les appelées comme tel, ces dernières demandaient toujours un petit quelque chose et William en homme trop tendre accepter d’acheter tout ce qu’elles désiraient, seulement Ria ne lui a jamais fait ça. Alors de temps en temps il trouve normal de lui offrir un petit quelque chose. Il se souvenait des dires de sa mère lorsqu’elle l’avait vu rentrer avec ce cadeau elle lui a tout de suite dit « Tu ressembles à ton père tu sais. Toujours quand il pouvait il m’offrait de petites attentions et je ne te raconte pas pendant que je vous attendez toi et ta sœurs, il était toujours aux petits soins. » William à ce moment-là avait souri, il imaginait tellement son père faire la même chose et paniquer encore plus lorsque sa femme portait la vie, d’ailleurs c’était lors de cette discussion que William avait appris que sa mère attendait un petit garçon.

Le baiser que Ria venait de déposer sur le bout de son nez l’avait fait émerger de ses souvenirs, d’ailleurs il fallait qu’il lui annonce, il ne sait pourquoi, mais il voulait vraiment que Ria soit au courant, d’ailleurs une légère remarque, Ria sera la première à le savoir, aucun de ses amis n’est au courant pour le moment, mais ce ne serait tarder. Il reprit calmement toujours en tenant Ria par la taille.

« Je t’aime aussi, plus que tu n’imagines. Et je promets de faire des efforts de ce côté là. Mais comme ma mère me l’a fait remarquer lorsqu’elle m’a vu revenir avec ce cadeau, je suis bien le fils de mon père, lui aussi il lui offre des cadeaux lorsqu’il le peut pour prouver qu’il tient à elle et surtout pour veiller au bien être de sa fleur. »

William saisit la main de Ria et il la porta à ses lèvres pour y déposer un baiser et il reprit en plongeant son regard dans celui de la demoiselle.

« Et tu es ma fleur, je ferais tout pour toi. »

Il garda la main de sa bien-aimée dans la sienne, lui souriant alors et le jeune blondinet continuait d’écouter attentivement les dires de sa demoiselle.

« J'espère juste qu'on ne me le volera pas, il va falloir que je le cache précieusement, je n'ai toujours pas retrouvé ma chaîne en argent qui a disparue de la salle de bain. Avec tous ces vols… je ne me sens plus vraiment en sécurité dans ma chambre. C'est vrai, comment quelqu'un peut-il réussir à rentrer alors que nous fermons la porte ? Je sais que ça ne peut pas être Liam, j'ai confiance en lui. J'espère que le voleur sera vite arrêté, cela ne va pas aider la réputation de l'académie. On ne t'a rien volé à toi ? »

William avait entendu parler de ce fameux voleur, pour le moment il avait bien eut de la chance on ne lui a rien volé. Enfin une certaine personne s’amuse à cacher certaines de ses affaires, mais comme cette personne n’est pas très maline et les caches au même endroit, il est facile pour William de les retrouvées. Pour le moment ce n’est que partie remise puisque William trouve sa vengeance dans le bruit infernal le matin ou alors lui mettre la lumière dans les yeux au choix.
Mais pour repenser sérieusement à la question il n’a pas souvenir d’avoir perdu quelque chose après tous ses grands objets de valeurs sont toujours avec lui, il pense notamment à son Iphone, son collier qu’il porte toujours autour du coup  et les cadeaux que Ria lui offre sont en général très bien planquer.

« Euh non pas à ma connaissance, j’avais déjà entendu parler de ces vols, mais c’est vrai que c’est assez troublant en sachant que l’endroit est fermé à clé, en plus si tu assures que ce n’est pas Liam c’est encore plus troublant. Mais je pense que cette affaire sera vite réglée, on n’a pas de soucis à se faire. »

Il lui a souri, caressant légèrement sa chevelure à l’aide de son autre main, il voulait la rassurée. Peut-être que changer de sujet l’aidera à s’enlever cette inquiétude de son esprit. Le jeune allemand reprit en riant quelques peu.

« J’ai un truc à te dire, j’ai appris il y a quelques jours que j’allais être de nouveau grand frère, je voulais absolument te le dire. »

Il avait les yeux pétillant, il voulait partager sa joie avec sa petite-amie, d’ailleurs il a une proposition à lui faire, mais il attend le bon moment pour lui proposer.  



avatar
Messages : 426
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur
Modo Ria
Ria H. S. Träumerin





MessageSujet: Re: Un cadeau pour une rose [PV Ria] [terminé]   
Mer 28 Oct - 10:38
Spoiler:
 

~


"Euh non pas à ma connaissance, j’avais déjà entendu parler de ces vols, mais c’est vrai que c’est assez troublant en sachant que l’endroit est fermé à clé, en plus si tu assures que ce n’est pas Liam c’est encore plus troublant. Mais je pense que cette affaire sera vite réglée, on n’a pas de soucis à se faire"

"Je suis certaine que ce n'est pas lui !"

Elle réaffirme avec vigueur. Non, non, non, elle a une confiance absolue en son colocataire, il est parfois un peu spécial mais elle ne le voit pas en tant que voleur à ses heures perdues ! Quoiqu'elle ne veut pas non plus savoir ce qu'il fait de son temps libre… Peu importe ! Elle se laisse cajoler en souriant, c'est agréable d'avoir une personne avec qui discuter de ses angoisses et avec qui partager un peu de tendresse. Bien sûr, elle a ses amis pour l'aider aussi, mais elle a toujours un peu peur de les déranger, de passer pour une parano, ou de les lasser si elle se plaint trop, alors… elle évite de trop en parler si on ne lui en parle pas avant. William est tellement attentionné, elle sait que ça ne le dérangera pas de la rassurer ou de la réconforter autant qu'elle en a besoin, et mine de rien, cela lui fait un bien fou de pouvoir être un peu plus écoutée. Elle ne ment jamais quand elle sourit, ni même quand elle est joyeuse et se donne l'air heureuse, rêveuse… Seulement, il lui arrive d'avoir de gros coups de blues et de ne pas avoir du tout envie d'être la gentille petite Ria toujours de bonne humeur sur qui on peut compter. Son ancien professeur de Japonais lui avait dit qu'elle était dans une phase de changement, que l'adolescence est toujours une phase délicate à passer mais que son état s'améliorerait par la suite, qu'elle se sentira mieux… mais, à vrai dire, elle n'en est toujours pas persuadée. D'ailleurs, elle redoutait un peu ses mauvais jours qui n'avaient pas encore eu lieu depuis qu'elle sort avec William. Généralement, elle s'en sortait en s'enfermant dans sa chambre, prétextant vouloir réviser un peu plus sérieusement, et cela suffisait pour que ses amis ne s'inquiètent pas de trop, mais elle savait que William insisterait pour la voir et pour lui parler, et elle n'avait pas envie de le blesser en le rejetant ou de lui déplaire s'il voyait cette facette d'elle. Elle se sentait souvent indigne de ses amis dans ces moments là, elle ne s'aime pas vraiment dans ses mauvais jours… elle… elle ressemblerait presque à Delsin, et rien que d'y penser… urh… non. Il paraît que lorsque nous n'aimons pas une personne pour un trait de sa personnalité, c'est en réalité ce que nous n'aimons pas chez nous , qu'elle agit alors comme un miroir en nous renvoyant en pleine face ce qu'on ne peut admettre chez nous. Dans le cas de Delsin, c'était sans doute cela. Trop égoïste, trop prétentieux, trop distant, trop je m'en foutiste, trop impoli… tout ce qu'elle se forçait à ne pas être mais qu'elle pouvait être dans ces moments de mauvaises passes.

" J’ai un truc à te dire, j’ai appris il y a quelques jours que j’allais être de nouveau grand frère, je voulais absolument te le dire."

Elle relève son joli minois sur lui avec un regard attendrie. Regardez comme il a l'air enthousiaste et heureux à l'idée d'avoir un petit frère ou une petite sœur ! Il a les même yeux qu'un enfant le matin de noël.

"Ah oui ? C'est génial ! Félicitation à tes parents ! Ce sera une fille ou un garçon ? Est-ce que ta sœur… le prend bien ?"

_________________

Mademoiselle parle en: #cc6699
cadeaux <3:
 
avatar
Messages : 420
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://saotome.forumactif.org/
Esperanto
William Schäfer





MessageSujet: Re: Un cadeau pour une rose [PV Ria] [terminé]   
Dim 27 Déc - 15:10
Un cadeau pour une magnifique rose

Le blondinet resta regarder sa bien-aimée, si elle affirmait que Liam n’était pas le coupable, il la croyait. Après tout, William avait déjà eu l’occasion de discuter avec ce dernier et il n’avait pas franchement l’air de jouer double jeu, après nous savons tous à quel point William peut être influençable. Seulement en y réfléchissant bien, Liam n’a pas franchement la tête à faire ce genre de chose, mais tout n’est pas impossible, mais pour le moment William n’avait pas franchement la tête à réfléchir, même si ce dernier aimerait résoudre ce mystère.

Avant que William lui annonce cette joyeuse nouvelle, il remarqua que le regard de sa bien-aimée c’était ternis, et lorsqu’il s’agit de Ria, le petit blond ne peut s’empêcher d’être inquiet à son sujet. Tout le temps il s’inquiète à son sujet à vrai dire, bon il n’est pas du genre à paniquer lorsque cette dernière ne répond pas à ces messages dans l’immédiat, il sait qu’elle a une vie à côté, qu’elle peut être occupée à faire autre chose, réviser par exemple. Il ne l’imagine pas avec quelqu’un d’ordre, car il a une grande confiance en elle, et il sait qu’elle ne fera pas cette erreur stupide que William a pu faire avec ses exs. L’allemand resserra un peu plus son étreinte, peut-être que s’il la voit de nouveau ainsi, il lui demandera ce qui lui arrive, peut-être que quelqu’un l’embête ? Ou alors elle a peut-être appris une mauvaise nouvelle, dans tous les cas, William sera prêt à l’écouter et à la consoler si cela est nécessaire, après tout il ferait n’importe quoi pour elle. Mais pour le moment il devait lui faire changer les idées, et il faut croire que l’arrivée d’un heureux évènement dans la famille Schäfer est parfaite pour ce rôle. William reprit avec des étoiles pleines les yeux.

«  Je leur dirait. Hum ma mère m’a dit que ce serait un garçon, c’est super, je vais pouvoir lui apprendre tous ce que je sais, tu te rends compte ? Enfin …. Ça aurait été une fille, j’aurais été  heureux aussi hein. Ma sœur ? Lorsque ma mère lui a annoncé, elle était heureuse, enfin de ce que j’ai pu voir, j’ai encore un peu de mal à aller vers elle, je l’évite encore, peut-être que ça passera avec le temps. »

Oui, ce pauvre William ne digère toujours pas la révélation de sa sœur, c’est tellement répugnant à ses yeux, ça fait maintenant plusieurs mois qu’il l’évite sans compter. Elle ne va plus dans sa chambre ou très rarement pour quelconque aide, et William ne va plus dans la sienne même pour demander un simple objet, il demande toujours à son père d’y aller à sa place et trouve toujours une quelconque raison pour ne pas y aller. Néanmoins le jeune homme espère qu’avec l’arrivée de son petit frère, il pourra de nouveau voir sa sœur comme avant. Il avait tellement hâte que sa mère mette au monde ce petit, il avait tellement de chose en tête, il pourrait lui apprendre tout ce qu’il sait, plus tard lui apprendre ses premières bêtises, parce que oui, un grand frère sert à ça aussi.

William est quelqu’un de très affectif et prend son rôle de grand frère à cœur, il sait que ses parents seront débordés, alors il avait promis de s’en occuper lorsqu’il pourrait, le sortir en poussette ou faire la baby-sitter de temps en temps. D’ailleurs il venait de repenser  à ce que sa mère lui avait dit, après tout William parlait beaucoup de Ria et elle aimait voir son fils ainsi, enfin amoureux de quelqu’un. Elle aimerait la rencontrer à l’occasion et elle avait proposé à William que le jour de la naissance de l’enfant que cette dernière l’accompagne pour venir voir le petit frère de William. C’est vrai que si Ria accepterait, le blondinet serait heureux, il aimerait partager ce moment avec elle, après tout il aurait aimé qu’elle soit là dans tous les moments important de sa vie, c’est un bon moyen pour rattraper ce temps perdu et de créer des souvenirs. L’allemand reprit doucement en regardant sa bien-aimée dans les yeux.

«  J’ai quelque chose à te proposer, tu aimerais m’accompagner voir mon frère lorsqu’il naitra ? Ma mère insiste aussi pour que tu viennes, ça fait déjà quelques mois qu’elle me harcèle pour que je te présente, alors je pense que ce moment serait parfait, et puis j’ai envie de partager ce moment avec toi, Ria. »



avatar
Messages : 426
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur
Modo Ria
Ria H. S. Träumerin





MessageSujet: Re: Un cadeau pour une rose [PV Ria] [terminé]   
Sam 2 Jan - 22:48
~


" Je leur dirait. Hum ma mère m’a dit que ce serait un garçon, c’est super, je vais pouvoir lui apprendre tous ce que je sais, tu te rends compte ? Enfin …. Ça aurait été une fille, j’aurais été  heureux aussi hein. Ma sœur ? Lorsque ma mère lui a annoncé, elle était heureuse, enfin de ce que j’ai pu voir, j’ai encore un peu de mal à aller vers elle, je l’évite encore, peut-être que ça passera avec le temps. "

Elle hoche la tête avec conviction. Il est vrai que cette histoire avec sa petite sœur… est un peu perturbant, elle peut comprendre que cela l'affecte toujours. Elle ne sait pas comment elle réagirait si elle avait un frère ou une sœur qui lui dirait qu'il ou elle est amoureux d'elle. Cela doit être une sensation étrange… et elle peut très bien comprendre qu'il se soit senti trahit et qu'il soit encore mal à l'aise à l'idée de lui parler. Bien qu'elle ne puisse s'empêcher d'éprouver de la compassion pour sa jeune sœur… la pauvre jeune fille, ce ne doit pas être facile pour elle. Elle espérait pouvoir la rencontrer un jour, après tout, elle ne peut que comprendre quelqu'un amoureux de William. Il aurait donc un petit frère, mignon à tous les coups. Elle aime bien les bébés, ils sont souvent adorables avec de grosses joues, on s'y attache rapidement, et Will est tellement chou à s’enthousiasmer comme ça ! Il est à croquer.

"J’ai quelque chose à te proposer, tu aimerais m’accompagner voir mon frère lorsqu’il naîtra ? Ma mère insiste aussi pour que tu viennes, ça fait déjà quelques mois qu’elle me harcèle pour que je te présente, alors je pense que ce moment serait parfait, et puis j’ai envie de partager ce moment avec toi, Ria. "

Que… quoi ? Elle se met à bafouiller nerveusement, les joues soudainement rouges. Rencontrer son nouveau petit frère ne la dérange absolument pas, elle est sûre qu'elle l'aimera, tous les bébés sont attachants et rigolos, et elle aimerait beaucoup voir William jouer au grand frère, cela lui va très bien. Si elle avait eu un frère, elle aurait aimé en avoir un comme lui. Non… le problème c'est...

"Je… tu veux que je rencontre tes parents ? Ce… ce n'est pas un peu tôt ? Je veux dire… tu n'as même pas encore rencontré les miens et je… et s'ils… et s'ils ne m'aiment pas ? "

_________________

Mademoiselle parle en: #cc6699
cadeaux <3:
 
avatar
Messages : 420
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://saotome.forumactif.org/
Esperanto
William Schäfer





MessageSujet: Re: Un cadeau pour une rose [PV Ria] [terminé]   
Dim 31 Jan - 13:44
Un cadeau pour une magnifique rose

L’allemand sourit face à la magnifique scène que lui offrait sa bien-aimée, ses joues se sont teintes en rose et elle venait de parler en bafouillant légèrement. D’un côté il ne comprenait pas totalement la réaction de Ria, seulement d’un côté il pouvait tenter de comprendre puisque après tout, il savait à quel point Ria pouvait être totalement dans les traditions et coutumes. Il se souvient des anneaux qu’il avait payé, elle avait cru qu’il l’a demandait en mariage. Le jeune homme resserra son étreinte en embrassant sa bien-aimée sur sa tempe avant de finalement reprendre.

«  Ne t’en fais pas, je suis sûr qu’ils t’apprécieront. Et puis ne t’inquiète pas on a tout notre temps, si tu ne veux pas, je ne vais pas te forcer, mais je t’assure que tu n’as pas à t’inquiéter. »

Il en était sûr que ses parents l’apprécieraient, tout simplement par le simple fait que ce sera la première fois qu’il présente à ses parents sa petite amie. Il se souvient de lui, quelques années en arrière, sa mère lui demandait quand est-ce qu’il présenterait sa petite-amie, tout ce que William avait répondu ce jour-là, c’est qu’il n’en avait pas et qu’il n’était pas prêt à s’investir dans une relation. C’est vrai qu’à l’époque, il enchainait les relations d’un soir, avec quiconque, ça lui plaisait, mais depuis que son regard s’est posé sur Ria, sa vision a terriblement changé. Elle avait éveillée la curiosité de William, dans le sens où il ne savait pas véritablement comment fonctionnait une relation, alors peut-être qu’ils pourraient apprendre ensemble. Et voici le chemin qu’ils ont parcouru ensemble, William reprit un léger sourire aux lèvres, collant alors son front contre celui de la demoiselle.

« Tu sais, peut-être que je te ferais ma demande en mariage là-bas qui sait. »

Il la taquinait légèrement, il savait qu’elle était à cheval sur les principes, seulement d’un autre côté, William s’était déjà projeté avec Ria, il la considère comme son élue, celle qui partagera sa vie à jamais et il fera tout pour la conserver. Cette pensée le fit sourire, et il alla chuchoter à son oreille, les mots « je t’aime » en japonais, il était tellement doux avec elle, que il se doutait que même ses propres parents seraient étonnés de le voir ainsi, Ria est vraiment son rayon de soleil.
Les deux jeunes gens se levèrent, William tenait la main de sa demoiselle de cœur pour continuer leur petite balade, ils aillaient certainement rester ensemble encore un bon petit moment soit pour travailler, soit pour profiter, en tout cas William était sûr d’une chose, pour rien au monde, il ne lâchera cette main, son amour pour elle est bien trop grand.





Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un cadeau pour une rose [PV Ria] [terminé]   
 

Un cadeau pour une rose [PV Ria] [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cadeau pour Takeshi
» Cadeau pour mon pire ennemi ( Museau Balafré) !
» Un cadeau pour un con, par un con.
» Cadeau pour Talia
» Une sœur est un cadeau pour le cœur, un ami pour l'esprit, un fil d'or au sens de la vie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Akademie Alsbach ::  :: A l'extérieur :: Jardins-